Holstein Canada

Participation et procédures


Politique en matière de biosécurité pour les classificateurs de Holstein Canada

*Les mesures listées ci-dessous sont obligatoires pour notre personnel.

1) À son arrivée à la ferme, le classificateur / la classificatrice :

  1. Va enfiler une salopette propre et des couvre-bottes désinfectées.
  2. i. Des couvre-bottes en caoutchouc désinfectées comme il faut sont acceptables si le producteur l’accepte (désinfectées avant et après)
    ii. Des bottes jetables et des salopettes jetables sont à la disposition de tous les membres de l’équipe si le producteur demande des mesures supplémentaires
  3. Va se laver les mains et utiliser du désinfectant pour les mains
  4. Va porter des gants en latex
  5. Va nettoyer tout son équipement avec des lingettes désinfectantes
  6. Va éviter tout contact physique avec le producteur en respectant le critère de six (6) pieds d’éloignement physique pendant la visite
  7. Va commencer la visite en-dehors de l’étable et évitera d’entrer par la salle de traite si possible. Si des couvre-bottes en caoutchouc sont utilisés, il ou elle va demander au producteur de remplir son seau désinfectant avec de l’eau chaude
  8. Va éviter de marcher dans l’allée de nourriture en tout temps, sauf si c’est nécessaire pour les évaluations du bien-être des animaux proAction
2) À la fin de la visite, le classificateur / la classificatrice :
  1. Va envoyer ses rapports par courriel immédiatement après la visite; ces rapports sont également disponibles à partir de votre compte Web. De cette manière, le contact papier-main sera évité
  2. i. Pour les producteurs qui n’ont pas accès à un courriel, les rapports seront envoyés par la poste
  3. Va enlever tous les vêtements jetables (salopette, gants, chaussures) avant de rentrer dans son auto
  4. Va placer tous les vêtements jetables dans un sac-poubelle neuf, va fermer le sac-poubelle et va demander au producteur où celui-ci souhaite que le sac-poubelle soit jeté
  5. i. (**Remarque : nous ne voulons pas que le personnel de HC emmène les sacs-poubelle utilisés, chez eux, dans leur auto d’entreprise; le sac doit être jeté à la ferme visitée afin de ne pas transférer de bactérie / virus indésirable d’une ferme à l’autre)
  6. Va utiliser des lingettes désinfectantes pour nettoyer tout son équipement
  7. Va nettoyer et désinfecter ses chaussures
  8. Va se laver les mains et utiliser du désinfectant pour les mains
Les salopettes portées lors de la visite seront lavées chaque soir, et le personnel aura des sacs-poubelle à sa disposition pour y mettre les vêtements déjà portés.

 

Apprenez-en davantage sur le programme

Rotation des classificateurs

Les classificateurs sont assignés à une région à tour de rôle afin de faire en sorte que la même région ne soit pas couverte par la même personne deux fois de suite.

Animaux à être classifiés

Le propriétaire du troupeau doit au moins présenter tous ses animaux en première lactation (enregistrés avec un père) qui n’ont pas déjà été classifiés.

À la discrétion du propriétaire du troupeau, tout animal non classifié en 2e lactation ou dans une lactation ultérieure peut être présenté pour être classifié. Et toujours à la discrétion du propriétaire, tout animal déjà classifié peut être présenté au classificateur en vue d’une hausse possible de son score.

Organiser une visite de classification

Une liste des vaches en lactation, incluant leur plus récent score de classification (si elles sont classifiées), est postée au propriétaire du troupeau trois semaines avant la visite du classificateur. Cela permet au propriétaire du troupeau de désigner rapidement les animaux à être classifiés et de considérer d’autres animaux qui pourraient être présentés au classificateur. Ce dernier arrive à la ferme avec l’inventaire du troupeau dans son ordinateur portable, ce qui fait en sorte que le propriétaire du troupeau a peu de documents à remplir.

La sécurité des classificateurs/trices est importante. Merci de bien vouloir isoler vos taureaux du reste du troupeau afin de garantir la sécurité de nos classificateurs/trices. Même les taureaux les plus gentils peuvent représenter un risque. Les membres de notre équipe ont le droit, en vertu de la loi, de refuser tout travail non sécuritaire, ce qui inclut la présence d’un taureau dans une étable à stabulation libre.

Préparer les animaux pour la classification

Il n’est pas nécessaire de trop préparer les animaux en vue de la classification. Les classificateurs sont des professionnels qualifiés qui évaluent des vaches à tous les stades de la lactation et à toute heure du jour. Le fait de trop préparer un animal avec un excès de lait dans le pis a souvent un effet contre-productif sur le score et justifie le fait de demander que les vaches soient traites avant la classification. De bonnes pratiques d’élevage sont toujours recommandées et sont aussi favorables à la classification.

Équipement de classification

Le classificateur a dans son véhicule un poste de travail qui fonctionne à partir de l’arrière du véhicule et qui agit comme un canal pour la filtration des données de classification entre le poste et l’ordinateur portable que le classificateur apporte avec lui dans l’étable. Les données sont redirigées vers un ordinateur portable qui lance automatiquement l’impression de rapports de grande qualité sur une imprimante laser. Cela permet au client d’avoir un retour d’information immédiat au moyen de rapports de conformation faciles à lire. Le poste de travail du véhicule est relié au siège social par internet sans fil pour que les données de classification soient transférées automatiquement à une base de données nationale au siège social et puissent être visionnées instantanément sur demande du propriétaire et des acheteurs potentiels. Le classificateur apporte un ruban de mesure et un guide laser pour l’aider à évaluer précisément chaque caractère.